Les Aventures des Vilains en Arkansas

Depuis Mars 2006, ce blog a vu passer
visiteurs!

La page officielle des Aventures des Vilains sur Facebook, c'est ici.

03 juin 2011

5 ans!

 

Et voila, on y est, cinq ans que nous sommes en Amérique. Ca passe vite, oui mais en même temps il me semble qu’on a toujours été ici. Qu’il semble loin le temps où on débarquait avec le chat et nos quatre valises, pour 18 mois et certainement pas plus.
Pour l’occasion je vous ai demandé de poser vos questions, celles auxquelles je n’aurai pas pense si j’avais juste fait un post tout simple. Et vous avez bien entendu répondu présents, comme toujours, en commentaire sur le blog ou par email. Merci à Bertrand, Nadau, Fanny, Aline, Ophélie, Véro et Myriam pour les questions. Et comme promis, voici les réponses :

 

Pourquoi l 'Arkansas et pas un autre Etat ?

L’occasion s’est présentée comme ca, c’est là où  il y avait une opportunité d’emploi et donc une opportunité pour nous de partir. C’est tombé sur l’Arkansas, ca aurait pu tomber sur New York ou le Nebraska.

 

Qui de M. Vilain ou Mme Vilain a proposé cette aventure en Arkansas, peut être était-ce un désir partagé ou alors y en a qu'un qui voulait et l'autre a suivi et finalement l'autre s'y plait ?!

On était tous les deux partants. Cela faisait longtemps qu’on en parlait. Monsieur Vilain a toujours voyagé avec ses parents militaires donc ca le tentait bien de bouger, et moi je m’étais toujours dit que j’irais vivre à l’étranger un jour. Au lycée je rêvais de partir en Australie. Puis quelques années avant de venir ici, on avait commencé à se renseigner pour partir au Canada. Et deux ans avant le grand départ, j’ai eu l’occasion de partir pour un semestre d’études dans le Maryland, ce qui nous a du coup orientés vers les Etats-Unis. On s’était par la suite mis d’accord qu’on chercherait des opportunités pour partir, et que si une telle opportunité se présentait, on la saisirait.

Est-il difficile de se faire des amis américains ?
Non c’est plutôt facile en fait. Les Américains sont très ouverts quand il s’agit de « socialiser », par contre c’est plus difficile de garder contact. On peut passer trois mois sans voir quelqu’un, mais ce n’est pas pour autant qu’on est fâchés ou autre. Il faut dire que le travail prend beaucoup de temps ici (ne pas oublier qu’on bosse minimum 40h/semaine avec 2 semaines de congés par an en moyenne), que la famille tient une place importante, ainsi que les activités associatives (église, etc.) donc il est parfois difficile de trouver  du temps pour se réunir en dehors de ce cadre-là.

Apres 5 ans, votre cercle d'amis aux US, plutôt des expats Français ou Américains?
Nos amis sont presque tous Américains, même si on a quelques rares copains Français.

J'aurais voulu savoir combien il y a de français sur LR, si ils sont proches. Sont-ils "communautaires" comme dans certains pays ou bien ouvert. L'ambiance est-elle bonne entre français ?
 Oui il y a d’autres Français à Little Rock, combien, je ne sais pas. L’ambiance, etc., je ne sais pas non plus, car nous avons choisi de ne pas rester qu’entre Français et de nous intégrer à la vie Américaine. Nous habitons loin des autres Français d’ailleurs, et ne nous fréquentons pas plus que ca.

Deux autres questions: Je ne sais pas si vous allez à l'église le dimanche. Je n'ai jamais rien lu sur votre blog qui laisse penser que c'est le cas. Alors, comment réagissent vos amis et voisins américains face à ça?
Nous n’allons pas à l’église le dimanche, effectivement. Les Américains y vont, soit le dimanche soit un autre jour d’ailleurs, et c’est quelque chose que nous respectons même si nous ne partageons pas. Nous n’avons jamais eu de réflexions de la part de qui que ce soit la dessus. Nos amis savent que nous n’y allons pas, mais voila, je pense qu’ils ne nous en tiennent pas rigueur. En tous cas on ne nous a jamais rien dit. Et pourtant on est dans le Sud des Etats-Unis, y a pas plus Chrétien, mais non, on se respecte mutuellement.

Vous qui êtes en Arkansas est-ce que vous trouvez que les gens sont tournés vers les Etats unis et qu'ils ne savent pas placer la France sur un planisphère comme on peut le voir dans certains reportages ou est ce que c'est un mythe?
Non c’est vrai que beaucoup d’Américains ne sont pas très ouverts au monde. Une réflexion que j’ai lue l’autre jour sur un site Internet me vient en tête. C’était en réponse à un article sur le mariage du Prince William, et parmi les commentaires, il y en avait qui disaient: “Ca se passé pas aux USA, alors qu’est ce qu’on s’en fiche!” Et ca m’a un peu fait halluciner d’être si ferme sur le monde. Donc même si certains sont plus ouverts et surtout plus cultives, il y a quand même ce manque de culture internationale qui est surprenant.

On dit que les américains sont très patriotiques (ça se voit dans les reportages les films etc.) mais en réalité est vraiment vrai ?

Oui c’est vrai, et c’est normal ici. Ils aiment leur pays, et jamais on n’entendra quelqu’un dénigrer le pays. Ils en sont fiers, et le montrent.

 

Est ce que tous les américains ont un drapeau américain chez eux? je pose cette question car on s'est posé la question à mon travail et c'est vrai que nous français personne n'a le drapeau français chez lui !

Je pense que dans chaque famille il y a le drapeau américain quelque part. Certains le mettent devant leur maison à l’année, d’autres ne le sortent que pour les occasions: certains jours fériés (Memorial Day, en hommage aux vétérans morts a la guerre, le 4 Juillet, la fête de l’indépendance, etc.) Nous mêmes l’an dernier on avait mis les drapeaux a la maison pour le 4 Juillet pour célébrer avec les Américains ce pays que nous aimons de plus en plus. Ici ce n’est pas considéré “facho” ou nul d’aimer son pays. Au contraire.

 

Vous sentez vous d’avantage américains que français ?
Moitié, moitié. On est Français car on est nés en France et notre famille est la bas et on y a vécu jusqu’à 24 et 28 ans respectivement, mais notre vie d’adulte et de famille on l’a créée ici donc on vit a l’américaine et on se rend compte qu’on pense aussi beaucoup à l’américaine sur beaucoup de choses.


Concernant les enfants leur donnes-tu la double culture ou tu préfères laisser ta fille évoluer d'elle même ?
Elle a la double culture automatiquement. Elle va à la petite école ici, ce qui fait qu’elle apprend les choses américaines, parle d’ailleurs anglais avec un accent américain irréprochable, mais nous lui parlons français à la maison (la plupart du temps) et on va quand même lui faire suivre en parallèle le cursus français (je vais devoir me transformer en instit à la maison) et on essaiera de lui faire garder la culture française en l’amenant chez ses grands parents etc.  Pareil pour son petit frère.

Je me demandais, pour l'éducation de votre fille, est-ce que vous sentez un décalage entre vous et vos amis américains?
Beaucoup d'expats disent qu'ils reçoivent des réflexions et de mauvais regards quand ils élèvent la voix contre leur enfant ou qu'ils répondent aux questions posées par leur enfant (style comment a été créé le monde ou comment sont fait les bébés) par une réponse scientifique et pas par le "c'est dieu qui le veut". Bref, vous sentez un décalage entre votre manière d'éduquer votre enfant ou vous vous êtes faits à la manière américaine?
Pour l’instant, non pas de décalage. Peut être parce que notre fille est née ici donc on n’a pas connu être parent en France donc on n’est peut être pas si décalés, je ne sais pas. On est encore loin des questions aussi, donc on ne peut pas encore dire.

Nous aimerions être expatriés mais nous avons 2 enfants de 3 ans et 9 mois ; Comment se passe le système de garde en Amérique ?
Je ne peux pas trop comparer avec le système de garde Français puisque quand nous sommes partis de France il y cinq ans, nous n’avions pas d’enfant, mais ici nous sommes très satisfaits des modes de garde. Notre fille qui a 2 ans et demi va a la crèche/petite école (il n’y a pas de maternelle à proprement parler avant l’âge de cinq ans) et si ca coute aussi cher qu’en France il me semble, il n’y a pas les aides que l’on toucherait en France (allocs, etc.). Nous par exemple, ca nous coute 125 dollars par semaine pour la petite (ca coute plus cher dans d’autres Etats) pour du plein temps (du Lundi au Vendredi, quand on veut entre 6h du matin et 18h le soir, repas et snacks inclus). Elle y joue, y apprend des choses comme en maternelle Française, tout en gardant les siestes, changes etc. comme en crèche. Pas de jours fériés ou presque, pas de vacances, pas de grèves, un service très bien, c’est très pratique. Pas de souci à se faire non plus pour trouver des places. Vu que c’est privé, on va ou on veut, pas de justificatif ou de limite, du moment que la crèche ou la preschool en question a des disponibilités (ce qui est souvent le cas, à quelques exceptions près). Les prix vont en descendant : pour un nouveau-né (à partir de 6 semaines) c’est plus cher, et plus elle avance en âge, plus les prix descendent. Apres, si vous êtes expatriés (= envoyés par votre entreprise Française) vous aurez très certainement droit à des aides « éducation », c'est-à-dire que la crèche/école privée sera payée par l’entreprise. (Dommage, ce n’est pas notre cas). Il y a aussi souvent la possibilité de mettre les enfants à mi-temps, deux ou trois jours par semaine par exemple.

Personnellement je serai intéressée de savoir si la société américaine s'est plutôt détériorée au niveau de l'insécurité des violences et des vols comme c'est le cas en France ou si la situation s'est améliorée. Ici c'est de mal en pis.
En 5 ans je n’ai pas vu d’amélioration ou de détérioration à ce niveau la. Ici la violence est surtout localisée à certains quartiers et certaines heures de la nuit.

Est ce que vous arrivez à comprendre le langage américain car c'est assez rapide quand même ?

Non, on n’a pas trop de problème. C’est l’anglais “British” qu’on a plus de mal à comprendre maintenant…

 

Beaucoup plus terre à terre, utilisez-vous une de ces machines à laver à agitateur central typiquement nord-américaine, ou une "vraie" machine à laver avec chargement frontal ou par le dessus ?
Quand on louait, on avait des machines à laver a agitateur central. Quand on a acheté notre maison, on a acheté l’électroménager à label “Energy Star” (Economies d’énergie) et on a maintenant une machine à chargement frontal, comme une machine Française mais plus grosse.

Comment se passe la vie de tous les jours ? Niveau cuisine, trouve t'on tout le nécessaire pour cuisiner à la française (ben oui quand même) légumes, condiments, viandes, fruits ....?
Un autre point très très critique ................ y a t'il du pain correct hors pain de mie ? Sinon, la farine est-elle de qualité suffisante, trouve t'on de la levure de boulanger pour faire son propre pain ?
Ce sont des détails mais c'est un petit peu important
.

On trouve pratiquement tout ce qu’on veut niveau cuisine, ou des équivalents, en tous cas dans les ingrédients de base. Apres ce sont les plats typiques Européens qu’on a plus de mal a trouver (pâté, cassoulet, paella, etc.) mais avec un peu d’huile de coude et sans être trop difficile, on arrive a manger presque comme en France.
Quand il y a certains produits qui nous manquent beaucoup, on arrive a les trouver en ligne (mais a quel prix) ou on demande un colis croix rouge a Maman… Mais ca n’arrive que très rarement !
Et puis, faut pas croire, mais la bouffe Américaine, elle est pas si degueu. 
Quant au pain, oui bien sur on trouve de tout pour le faire, farine, levure, etc. Nous avons acheté une machine a pain, et nous faisons notre pain a l’occasion, mais il faut avouer que c’est rare car nous nous sommes habitués au pain de mie. Quant au pain déjà tout fait, il y a quelques « boulangeries » qui en ont, mais c’est cher donc on préfère s’en passer.
Surtout ce qu’il faut se dire c’est qu’on n’est pas en France, donc on n’aura pas les même produits, alors il faut s’adapter. Et ne pas manger tel ou tel produit, ca ne tue pas non plus.

Rincez-vous la vaisselle avant de la mettre dans le lave-vaisselle ou comme moi, la mettez-vous directement dans le lave-vaisselle, ce qui a le don d'éberluer nos amis américains ?
Alors ca c’est un débat chez les Vilains qui n’a rien à voir avec le fait d’être en Amérique pour nous, car Monsieur Vilain a toujours rincé la vaisselle, ce qui m’agace, et moi je mets directement dans le lave vaisselle. D’une part si on doit passer du temps à prélaver autant faire toute la vaisselle à la main, et surtout d’autre part, le gaspillage d’eau ce n’est vraiment pas mon truc. Mais effectivement les américains ont tendance à rincer avant.

Si je ne me trompe pas, vos enfants ont la double nationalité ; envisagez-vous de demander la nationalité américaine ?
Ah si c’était si simple! Si on pouvait la demander comme ca, ce serait déjà fait. Malheureusement c ‘est plus compliqué que ca. Pour pouvoir demander la nationalité américaine, il faut avoir vécu 5 ans en tant que résident permanent. Or nous sommes encore résidents temporaires. Et pour devenir permanents,  c’est à dire pour avoir la carte verte, il faut soit avoir beaucoup de chance et être tiré à la loterie annuelle de la carte verte (1% de chance environ), soit se faire sponsoriser par l’employeur mais ca prend des années et beaucoup de contraintes, soit épouser un américain… trop tard pour ca.

Le fait d'être loin de sa famille n'est ce pas trop dur?

Honnêtement, ca peut sembler froid dit comme ca, mais pas tellement. En tous cas pas dans la vie quotidienne. Moi par exemple je vois mes parents tous les jours ou presque en webcam, le vilain, lui, parle à sa famille presque tous les week-ends par téléphone. Donc c’est un peu comme si on était la. Le plus dur, c’est de louper les événements: mariages, baptêmes, réunions de famille, etc. Et de se dire que le temps passe vite, les enfants grandissent et on ne les voit pas assez ou ils ne voient pas assez la (les) notre(s). Il faut dire que d’ici c’est assez contraignant de rentrer en France. On serait dans une ville avec des vols directs vers la France (Chicago, New York, Montréal ou autre) ce serait une autre histoire: beaucoup moins cher, beaucoup plus rapide, donc on pourrait aller en France plus facilement et on raterait moins de choses.

 

J'aimerais savoir qu'elle serait ta réaction si vous deviez rentrer en France ? AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH! NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNN!

Et l'avenir?
L’avenir pour nous, c’est sur, à moins que quelque chose de grave n’arrive, il n’est pas en France. On ne se voit pas du tout rentrer. Peut être que dans 20 ans on changera d’avis, qui sait, mais pour l’instant ce n’est absolument pas le cas. Par contre, l’avenir il ne sera pas forcement non plus ici en Arkansas. Le monde est grand et on est toujours ouvert aux opportunités. On a quelques projets en tête, dont on parlera plus en détail quand on en saura plus. A suivre donc…

Magnifiquement et modestement rédigé par la Vilaine celine2333 à 00:00 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    MERCI

    Merci pour tes réponses et bonne continuation aux vilains !!! Je continuerai à suivre ton blog avec plaisir. Mélanie

    Posté par MELANIE, 03 juin 2011 à 03:29
  • Encore merci pour ce blog et pour ces réponses très précieuses.

    Posté par Bertrand, 03 juin 2011 à 13:28
  • D'accord

    Je suis d'accord pour tout. Tes réponses font preuve de beaucoup de tact.

    Posté par Lise, 04 juin 2011 à 12:00
  • Merci pour toutes ces réponses et joyeux anniversaire! Bon ok anniversaire c'est pas terrible mais "joyeux 5 ans" ça fait pas terrible non plus

    C'est marrant mais j'aime beaucoup tes réponses. Si j'arrive à réaliser mon rêve pour partir dans quelques années aux USA, j'espère que je serais aussi intégrée que vous.

    Je suis en train de pousser ma boite pour avoir un VIE en Pennsylvanie (c'est pas le sud mais bon...). Je croise les doigts, en traduction, les VIE sont trop rares...

    D'ailleurs, j'ai oublié de te demander, tu traduis toujours en freelance ?

    Posté par Ophélie, 06 juin 2011 à 16:21
  • Oui, toujours. Bon courage et bonne chance pour le VIE! Et La Pennsylvanie c'est super bien!

    Posté par La Vilaine, 06 juin 2011 à 16:49
  • Merci. La Pennsylvanie n'a pas l'air si mal. Tant que ce n'est pas New York, je pense que je m'y plairais. Par contre, le froid risquerait d'être dur pour moi l'hiver

    Posté par Ophélie, 10 juin 2011 à 11:44

Poster un commentaire