Les Aventures des Vilains en Arkansas

Depuis Mars 2006, ce blog a vu passer
visiteurs!

La page officielle des Aventures des Vilains sur Facebook, c'est ici.

14 juin 2011

Speaking Francais

Les enfants, ça apprend quand même super vite. C'est hallucinant la vitesse à laquelle ils enregistrent les choses. Les bonnes habitudes, les mauvaises aussi, les jeux, les chansons, le langage. Et quand on parle langage lorsqu'on vit à l'etranger comme nous, c'est doublement impressionnant, car il y a deux langues à apprendre en parallèle.

Notre miss a maintenant un peu plus de deux ans et demi, et, si elle parle moins bien que les autres enfants de son âge (et encore que, plus les semaines passent et moins on voit la différence), parle et comprend l'anglais et le français, avec une préférence pour l'anglais. Elle parle anglais avec un accent américain impeccable, chante des chansons qu'elle apprend à l'ecole, et on sent bien que c'est sa langue préférée car c'est toujours celle sur laquelle elle retombe, celle qui vient pour elle automatiquement.

Le Français, elle le comprend très bien, le parle avec l'accent américain (très drôle d'ailleurs) mais n'aime pas trop s'en servir. Si on lui dit quelque chose en français, elle traduit souvent en anglais. Exemple hier: elle mangeait des carottes. Je lui dis: "Ça va? Elles sont bonnes les carottes?" "No, Carrots!" (avec l'accent américain of course). "Oui, mais en français on dit "Carottes"" - "No, Maman, Carrots!" (...)

Et puis il y a les fois où elle melange les deux langues. On a donc droit par exemple à du: "That's no chaud" pour nous indiquer que son assiette n'est pas trop chaude.

Le français, on y travaille donc, en lui parlant en français tous les jours bien-sur, mais aussi en faisant des petits exercices. Du coup, elle fait des progrès, connaît par exemple toutes ses couleurs en Français (et en anglais grâce à l'ecole), et on commence à essayer de lui apprendre les comptines françaises. Ce soir, je lui ai fait écouter "La souris verte", et elle a beaucoup aimé, mais que c'est dur à dire quand on ne sait dire les "r" qu'à l'americaine!

 

Magnifiquement et modestement rédigé par la Vilaine celine2333 à 21:24 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    on ne s'en rend pas compte mais ça reste important qu'elle parle le français, ce sont ses racines et puis il faut qu'elle puisse converser avec votre famille!!

    Posté par gwenahelle, 15 juin 2011 à 07:40
  • Bein oui je sais bien et c'est pour ca que je dis qu'on y travaille. Elle le comprend tres bien donc je pense que ca va venir, mais c'est sur que pour l'instant on sent bien qu'elle est plus a l'aise en anglais.

    Posté par La Vilaine, 15 juin 2011 à 08:51
  • c'est tout à fait normal que Lucy ait plus de facilité avec l'anglais ; c"est la langue du pays ou elle vit ! mais comme elle entend ses parents parler francais , elle enregistre !quand elle viendra nous voir , elle se mettra toute seule à la langue francaise , si elle voit qu'on ne la comprend pas.

    Posté par mamie vilaine, 16 juin 2011 à 00:34
  • l'important c'est qu'elle capte les 2 langues

    comme la mienne va passer 1 semaine qu'en Francais j'essaie de faire l'imagier de popi tous les jours et elle me sort les mots anglais on repete en francais. son frere connaissait ses couleurs en Francais (comme la tienne BRAVO d'ailleurs!) mais pour elle c'est qu'en anglais - mais bon elle capte qd je lui sors en francais - son cerveau fera la bonne gymnastique vers 4 ans - le declic arrive a ce moment la. Mes parents ont refuse de comprendre ce que disait son frere en anglais des l'age de 3 ans il sait qu'il doit leur parler qu'en Francais (car a 3 ans son voca anglais etait trop difficile pour eux!) - continuez a lui parler Francais a la maison

    Posté par Tour Eiffel, 17 juin 2011 à 16:36
  • bilingual

    En revenant d'Indonésie, ma fille ainée m'a annoncée qu'elle ne voulait parler que l'anglais. Je lui ai répondu que j'étais sa mère et que nous ne parlerions que le français à la maison, sauf quand son père serait là par respect puisqu'il est américain.
    Quand mes 2 filles venaient me demander qq chose en anglais, je leur disais: "en français!" Si elles ne le savaient pas, je les faisais répéter en anglais. POUR UNE MERE, C'EST UN TRAVAIL MENTAL EREINTANT. J'ai voulu abandonné des centaines de fois, mais j'ai tenu bon.
    Elles ont maintenant la trentaine. Elles comprennent le français parfaitement quand elles vont en France, mais elles le parlent mal. Elles préfèrent l'anglais. Elles n'enseignent pas le français à leurs enfants. Entre nous, on ne se sert du français que quand on parle en secret, comme Noël ou anniversaire.
    Mais j'ai fait ce que j'ai pu pour leur faire apprendre ma langue maternelle, et je n'ai aucun regret. C'est à elles de voir maintenant.

    Posté par lise, 24 juin 2011 à 13:18

Poster un commentaire